Le village de Treignes fait partie de l'entité de Viroinval, en plein coeur du parc naturel Viroin-Hermeton.
 
Situé en bordure du Viroin, le village se concentre autour de son imposante église néogothique et de sa ferme château. Le territoire de Treignes est partagé entre l'Ardenne et la Calestienne. Le Viroin marque la séparation entre ces deux régions géologiques.
Cette diversité géologique apporte une richesse naturelle extraordinaire. D'un côté du Viroin, ce sont les grandes forêts profondes de l'Ardenne, avec un relief qui s'élève. De l'autre côté, ce sont les tiennes calcaires. Le sol calcaire laisse évacuer l'eau et capte la chaleur du soleil. Cela attire un biotope exceptionnel: lézards, sauterelles, criquets, papillons, etc. On se croirait presque dans le Sud de la France. Ces tiennes sont recouverts de pelouses qui se colorent de milliers de fleurs au printemps. Orchidées, hélianthèmes, anémones, véroniques, gentianes s'y rencontrent au hasard des promenades.
Ce sont les pratiques agropastorales anciennes qui ont permis la création de ces milieux. Des troupeaux de moutons, conduits autrefois par le berger, y pâturaient et assuraient ainsi le maintien de pelouses rases. Depuis quelques années, le programme Natura 2000 a permis la restauration de ces pelouses. Pour éviter leur embroussaillement et la reconquête du terrain par la forêt, des troupeaux de moutons pâturent ces réserves naturelles. Vous les croiserez au gré de vos balades...
Les pelouses calcicoles se répartissent tout au long de la vallée du Viroin.
A 100 mètres à peine du gîte, le naturaliste pourra déjà arpenter la réserve naturelle du Moessia.
 
La Roche-à-Lomme et la Montagne-aux-Buis sont deux sites très représentatifs de ce type de milieu.
LA ROCHE A LOMME ET LA MONTAGNE-AUX-BUIS
Titre 6
Entre Nismes et Dourbes, deux autres villages de l'entité de Viroinval, un pic calcaire surmonté d'une croix offre un point de vue unique sur la vallée du Viroin. La Roche à Lomme est connue internationalement pour sa grande valeur biologique. Le versant rocheux situé au sud est couvert d'une flore aux teintes méditerranéennes, rehaussée par la présence abondante de buis, ce qui lui a valu le nom de Montagne-aux-buis.
LE FONDRY DES CHIENS
Ce gouffre plutôt impressionnant s'est formé dans la pierre calcaire sous l'action de l'eau durant des millions d'années. Des rochers aux formes étranges s'entremèlent au milieu de ce petit canyon. C'est un endroit unique en Belgique. A côté du Fondry des chiens s'étend une magnifique pelouse calcicole, parsemée de fleurs bleues (globulaires) et d'orchidées au printemps. Des circuits balisés de randonnée passent par cet endroit situé sur les hauteurs de Nismes.
LA FORET ARDENNAISE
Une fois le Viroin franchi, le promeneur pénètre dans un autre monde: celui de la forêt ardennaise. Immense et profonde, elle abrite de nombreux animaux qui se laissent parfois apercevoir.
Les villages de Oignies et Le Mesnil, au coeur de cette forêt profonde, dégagent une atmosphère très particulière.
Le sol schisteux a permis autrefois l'exploitation de l'ardoise: de nombreux vestiges de ces mines subsistent encore çà et là. A Haybes, il est possible de suivre un circuit pédestre de 6 km équipé de panneaux d'interprétation (infos au gîte).
L'ETANG DE VIRELLES
L’étang de Virelles, qui est situé sur la commune de Chimay (à 30 min. du gîte), au cœur de la Fagne, est un endroit magnifique où l'on peut observer des oiseaux en toutes saisons, à partir de miradors et cabanes d'observation. Le nord, l’est et l’ouest de l'étang sont couverts de roselières, de prairies et de forêts humides particulièrement intéressantes pour l’avifaune.

L’Aquascope, au sud de l'étang, est un centre d’interprétation de la nature, ouvert au public toute l’année. On y trouve un parcours didactique, une taverne et une plaine de jeu.
Sur réservation, il est possible de parcourir le site en canoë accompagné par un guide de Virelles-Nature. Une expérience marquante pour toute la famille !
 
TREIGNES ET LA VALLEE DU VIROIN